photographe Irving S. T. Garp 2017-05-16T09:54:49+00:00

Irving S. T. Garp

Rubriques nécrologiques

« Mon pseudonyme est Irving S. T. Garp en référence à l’écrivain américain John Irving et son roman «Le Monde selon Garp» (The World according to Garp). Il arrive dans les livres de John Irving les pires catastrophes  au milieu d’une phrase où on ne les attend pas, dans une banale scène de la vie quotidienne.

Mes photos sont surtout (re)connues grâce à leurs mises en scène originales et décalées.Mes modèles sont « Monsieur et Madame Tout-le-Monde ». Fondamentalement en marge des poncifs imposés par l’imagerie de la mode et de la publicité qui promeut une sensualité standardisée, j’aime mettre en scène les anonymes et
les laissés-pour-compte du bon goût académique. La photographie est un art
narcissique. Si le photographe aime s’exposer à travers ses photos, le modèle aime qu’on le regarde. Il apprécie donc que le photographe le mette en valeur.
C’est rarement mon cas.

« Le petit oiseau » qui sort de mon objectif a des griffes et donne des coups de bec. Le modèle doit donc avoir une bonne dose d’autodérision pour accepter
que je détruise une partie de son image.

Mourir, avaler sa chique, avaler son extrait de naissance, canner, casser sa pipe, clamser, claquer, crever, décéder, disparaître, expirer, partir, passer l’arme à gauche, rendre l’âme, rendre le dernier soupir, s’éteindre, succomber, trépasser…

Oserez-vous regarder la Grande Faucheuse droit dans les yeux et lui jeter à la face :

« Je suis mort… de rire ! »?»