Photographe Simon Vansteenwinckel 2017-05-16T09:50:06+00:00

Simon Vansteenwinckel

Charlyking

Né en 1978 à Bruxelles, Simon Vansteenwinckel est un photographe indépendant, amoureux du grain de film, graphiste à ses heures de labeur, amateur de reportage au long cours et autre documentaire au grand air, ouvert à l’Aventure, fermé le week-end et jours fériés.

(Charlyking, c’est le sobriquet que les graffeurs et rappeurs de Charleroi ont donné à leur fief).

« Ces images font partie d’une série que j’ai débutée en 2011 sur la ville de Charleroi en Belgique. Autrefois cité industrielle prospère, Charleroi n’est plus aujourd’hui que le fantôme d’elle-même. Les usines ont fermé les unes après les autres, entrainant la ville belge dans un déclin économique et social irrémédiable, malgré les efforts de la municipalité pour maquiller la reine déchue. La région de Charleroi est communément appelée le “Pays Noir”, en rapport à ses mines de charbon.

Charleroi a d’ailleurs été présentée comme la “ville la plus laide du monde” par un journal flammand. Aujourd’hui, quelques initiatives sont mises en place pour tenter de redorer le blason de la ville, mais elles ressemblent plus à un sparadrap sur une hémorragie.Cette série d’images tente d’illustrer la ville et sa situation, entre fantasme et fantasmagorie, entre rêve américain et cauchemar belge.

Toute la série a été faite avec un boîtier Holga 120 et du film noir et blanc.
J’ai choisi cet outil car je trouvais que son rendu flou, sombre et aléatoire, convenait parfaitement au sujet.»