Photographe Thomas Van Den Driessche 2017-05-16T09:51:19+00:00

Thomas Van Den Driessche

Terrils, Chapitre I.a

Thomas Vanden Driessche, diplômé en journalisme et gestion de projets humanitaires,
est photographe freelance depuis 2014 représenté par l’agence INSTITUTE for Artist Management et collabore avec de nombreux médias internationaux. Inscrite dans la tradition documentaire, sa photographie est souvent frontale et décompose la réalité, avec une attention particulière au portrait. En 2013, il sort son premier livre, un petit pamphlet sur le monde de la photographie contemporaine intitulé « How to be a photographer in four lessons».

Pendant des décennies dans la région de Charleroi, la cinquantaine de terrils, élevés à force de dépôt de stériles (les cailloux indésirables mêlés au charbon du fond) ont été vu comme des « verrues » dans le paysage. Mais fabuleuse revanche, la nature jadis refoulée a repris ses droits en imposant sa biodiversité. Les «crassiers» d’hier sont devenus les poumons verts de la ville. Cette série est tirée d’un relevé systématique des terrils de l’entité et de la flore qui s’y développe effectué par le photographe dans le cadre
du 1er chapitre de son étude visuelle sur les éléments marquants et constitutifs du territoire actuel de Charleroi (I.a. Terrils, I.b. Le Ring, I.c. La Sambre). Après avoir étudié à travers l’image les éléments structurants de deux mégapoles indiennes (le paternalisme de «Tata City» et le boum économique de Bangalore), Thomas a souhaité continuer cette démarche à proximité de son lieu de vie. Les mutations que connait la ville de Charleroi le fascinent.
Mêlant une démarche scientifique et artistique, il débute en 2015 un travail photographique de longue haleine sous le titre provisoire de «Charleroi ID» qui dissèquera la ville via ses territoires, ses populations et ses structures.